Incarcéré depuis 2019, le rappeur MHD en liberté sous contrôle judiciaire
Le rappeur français MHD en liberté sous contrôle judiciaire. Crédit photo: Afrikmag

Incarcéré depuis 2019, le rappeur MHD en liberté sous contrôle judiciaire

Incarcéré depuis 2019, pour « homicide volontaire » suite à une rixe mortelle à Paris en 2018, le rappeur français MHD a été libéré ce jeudi 16 juillet 2020 sous contrôle judiciaire, rapporte l’Agence France presse (AFP). Selon la même source, son avocate Me Elise Arfi a confirmé « qu’il avait été libéré en milieu de journée. Il pourrait toutefois retourner en détention prochainement, si la cour d’appel de Paris infirme le 23 juillet une ordonnance de non-prolongation de sa détention provisoire ».

Rappelons que ce jeune rappeur parisien de 25 ans a été mis en examen pour « homicide volontaire » suite à une rixe entre bandes rivales, en juillet 2018. Si MHD nie toute implication dans cette affaire, « l’enquête révèle des indices troublants à son encontre », rapporte le journal Le Parisien.

Phileingora

Fousseni Togola est né à Fana, dans la région de Koulikoro. Il a obtenu son baccalauréat au lycée Cabral de Ségou, au Mali. Aujourd’hui, M. Togola est détenteur d’un Master en philosophie, obtenu à l’École normale supérieure (ENSUP) de Bamako. Présentement, il est professeur de philosophie, journaliste-blogueur, écrivain et Mondoblogueur. Il est auteur de « La société close et ses militants » et de la « Féminitude » et de « Le Mali sous IBK : sept ans d’obscurantisme » qu’il a publié sous le pseudonyme Chiencoro. M. Togola est membre de la Communauté des blogueurs du Mali (DONIBLOG) et contributeur à Benbere, plateforme des blogueurs maliens. Fousseni Togola est fondateur et directeur de publication du site web d’informations générales, d’analyses et d’enquêtes phileingora.org. Il occupe le poste de rédacteur en chef adjoint au journal malien Le Pays. En 2020, il a été nominé au prix Mali Média Award (MAMA).

Laisser un commentaire